Abstract Keynote 1

Prof. Dr. Fritz Staub

Universität Zürich

Version traduite de l'allemand:

Coopération en matière de recherches sur l'enseignement et l'apprentissage et de pratiques d'enseignement comme base pour le développement des connaissances professionnelles dans la formation des enseignant·e·s

La recherche menée dans le domaine de l'éducation ces dernières décennies a produit un nombre impressionnant de connaissances empiriques sur les conditions, la forme et les effets des processus éducatifs. On attend de plus en plus de la pratique professionnelle de l'enseignement qu'elle soit fondée sur des données probantes et que les enseignant·e·s tiennent compte de manière adaptée des découvertes scientifiques et des théories actuelles. Or l’utilisation des connaissances relatives aux processus éducatifs dans un environnement professionnel requiert de nombreuses conditions préalables, en plus d'être un processus long et complexe qui soulève beaucoup d'incertitudes. Le comportement professionnel des enseignant·e·s dépend également en grande partie de leur expérience. L'enseignant·e en tant qu'utilisateur ou utilisatrice autonome des connaissances de base est une idéalisation, la professionnalisation doit être comprise dans un contexte social. Ces dernières années, de nouvelles formes de coopération entre les acteurs du secteur de l'enseignement, de la formation des enseignant·e·s et de la recherche pédagogique ont été développées pour parvenir à leur professionnalisation, telles que la recherche orientée par la conception, les communautés d'apprentissage dans le tiers espace ou encore le coaching scolaire. En ce qui concerne les développements réalisés dans des cas individuels ou les innovations issues d'études expérimentales, leur transférabilité à des domaines de pratique spécifiques et leur efficacité peuvent être testées de façon fiable au moyen d'études d'intervention basées sur la randomisation. Tandis que de plus en plus d'études visent à montrer que la coopération entre les enseignant·e·s et les professeur·e·s qui forment les enseignant·e·s représente une condition du développement de l'école et de la classe, cela ne concerne guère la coopération entre les acteurs de la recherche et celles et ceux qui enseignent. La recherche en matière d'enseignement et d'apprentissage, qui vise à contribuer au développement de la pratique par le biais d'études d'intervention, nécessite de nombreuses formes de coopération avec les acteurs dans le secteur de l'enseignement. En utilisant l'exemple des études d'intervention relatives au coaching en stage et à la promotion de la flexibilité algébrique dans l'enseignement des mathématiques, la présentation se concentre sur la coopération entre les acteurs du terrain et les chercheur·e·s, et débat de son importance pour la co-construction réussie de connaissances pratiques pertinentes.

Homepage